vendredi 11 janvier 2013

Mylène Farmer et la question juive

Adler, Berliner, Cygler, Dantziger, Eisner… Farmer ? ... C’est pour ça ? Pfff... Non, mais vraiment…

Surtout que son vrai nom patronymique est Gautier.

Tiens, tiens, ce nom se termine par les deux mêmes lettres... (lol !)

Son père, Max Gautier, est originaire de Marseille. Sa mère, Marguerite Martin, est née en Bretagne (Wikipedia). Gautier et Martin ne sont pas des noms juifs, mais des patronymes français courants.

Farmer est le nom de scène qu’elle s’est choisi, en hommage à une actrice américaine du milieu du XXe siècle, Frances Farmer. Frances Farmer non plus n’était pas juive, et Farmer n’est pas un patronyme porté par des Juifs.

Enfin, la croix chrétienne est un symbole récurrent dans la scénographie de Mylène Farmer, et la chanteuse est déjà apparue, à plusieurs reprises, portant ostensiblement une croix en pendentif.

Croix de bois, croix de fer… Fer ?

Fer, ce ne serait pas juif, comme nom ?

4 commentaires:

  1. Bravo Mylène. Je t'aime. Nounours.

    RépondreSupprimer
  2. (Presque) rien à voir avec la page, pardon, mais son vrai prénom n'est pas Mylène mais Marie-Hélène voire Hélène.

    Malgré son démenti paru dans Paris-Match (2001) et repris par Wikipedia, je me souviens personnellement d'une interview qu'elle avait donnée dans les années 90, à l'époque où elle n'était pas encore icône, où elle disait se prénommer Hélène ou M-Hélène, je ne me souviens plus de ce "détail".

    RépondreSupprimer