lundi 2 mars 2020

Jean Reno, Juif français né de parents juifs espagnols ?

Les Français m’ont donné des médailles, ils me respectent et moi aussi mais mes racines sont avant tout espagnoles, andalouses. — Jean Reno, interviewé par El Mundo en juin 2016)

Si l’on en croit un blogueur algérien qui a publié une liste de « [J]uifs célèbres en France », Jean Reno serait « un acteur [j]uif français né de parents juifs espagnols ».

Moreno, si...

J’ai déjà montré ce que valaient ce genre de racontar et ce genre de liste.

Certes, Irène Reno, artiste peintre et lithographe (1884-1953), était juive, mais son vrai nom était Rena Hassenberg.

Reno est le nom d’une fameuse ville du Nevada, mais la ville du Nevada qui a été fondée par un Juif (Budsy Spiegel), ce n’est pas Reno, c’est Las Vegas.

Cécile Jeanrenaud, l’épouse de Félix Mendelssohn, était la fille d’un pasteur calviniste. Elle n’était pas juive.

Louis Renault, fondateur de la fameuse marque automobile, n’était pas juif du tout. Il a même été un peu collabo. Quoi d’autre ?

Roland Moreno, l’inventeur de la carte à puce, est juif, et dans Moreno il y a « reno »... et le vrai nom de Jean Reno est Moreno...

Trêve de plaisanterie.

Juan Moreno y Herrera-Jiménez, dit Jean Reno, acteur français d'origine espagnole, n’est pas juif. Son père était de Sanlúcar de Barrameda et sa mère était de Jerez de la Frontera. Ses parents avaient fui le régime de Franco.

Jean Reno est le parrain de Jade Smet, fille de Johnny Hallyday et de Laetitia Hallyday.

Surtout, les Espagnols qui fuyaient le régime de Franco n’étaient pas juifs. Pendant la Seconde Guerre mondiale, s’il restait quelques Juifs en Espagne, ils étaient bien inspirés de n’en point sortir, car à l’échelle de l’Europe tout entière, c’est encore dans l’Espagne de Franco qu’ils avaient le moins à craindre pour leur vie.


Sources : El Mundo ; Europe-Israël ; Paris-Match ; Wikipedia.