samedi 9 février 2013

Laury Thilleman, pas plus juive que protestante

Un certain nombre de patronymes en « man » sont portés par des Juifs, surtout lorsquil sagit d’un mot allemand en « mann » dont le second « n » a été supprimé par un fonctionnaire polonais. À partir de là, certains voient des Juifs partout où il y a un « man »... Yeah, man !

Or, un nom en « man » peut aussi être anglais, néerlandais, voire espagnol... En l’occurrence, tout indique que Thilleman est un nom flamand (voir, par exemple, les Thilleman présents sur FaceBook).

Laury Thilleman, élue Miss France 2011, est bretonne, comme le rappellent souvent avec insistance les journalistes. Plus précisément, elle est brestoise. Son père est un ancien militaire (Wikipedia).

« [T]rès attachée à ses racines brestoises, elle les revendique à chaque fois qu’elle en a l’occasion » (Francenetinfos.com).

Interrogée sur les rumeurs qui circulent concernant ses origines et sa religion, elle déclare : « Je ne suis pas plus juive que protestante… » (ibid.) Voilà qui est clair.

Cependant, elle ajoute : « mais je proteste contre la connerie, je proteste contre l’intolérance, je proteste contre les salauds qui veulent oublier la Shoah », et il n’en faut sans doute pas davantage pour que certains déments se sentent confortés dans leurs fantasmes ridicules.

(voir aussi : Les Miss France sont-elles juives ?

2 commentaires:

  1. Le nom Thilleman peut être aussi d'origine lorraine voire alsacienne. En Moselle, ce nom est aujourd'hui introuvable mais il existe de nombreuses variantes comme Thill, Thil, Thull Thiel et bien sûr Thielmann. Il y a même un écrivain, localement connu, qui s'appelle Adolphe Thill né à une époque on les juifs évitaient vraisemblablement de donner ce prénom à leurs enfants. Même si ici, le prénom de cet homme n'est bien évidemment pas lié à "l'autre".
    Comme pour les Kaufmann bretons, on peut considérer l'année 1870 comme point de référence de dissémination des noms d'origine allemande dans la France de l'intérieur.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Dans ce cas, ce serait à l'origine Thillemann, et le deuxième "n" aurait disparu ?

      Merci pour ce complément.

      Supprimer