dimanche 27 novembre 2016

Sandra Bullock, championne de « Jew Or Not Jew »

Sur le site internet américain « Jew Or Not Jew », on peut lire que de toutes les femmes, Sandra Bullock est celle pour laquelle la question de savoir si elle est juive a été posée le plus souvent. 

La première raison à cela est sans doute que le nom de jeune fille de sa mère est Meyer. Meyer est certes un nom porté par des Juifs, mais ce nom est tout aussi souvent porté par des Allemands et des Autrichiens non juifs. Sachant que la mère de Sandra Bullock, Helga Mathilde Meyer, une chanteuse allemande, est née 1942 à Nuremberg, et que la petite Sandra avait l’habitude de fêter Noël en Allemagne, l’ambiguïté est levée. Vous en connaissez beaucoup, des Juifs qui vivaient à Nuremberg en 1942 ou qui y sont nés cette année là ? 

Il existe une seconde raison pour laquelle des gens se posent cette question : Sandra Bullock a fait circoncire son fils adoptif. Or, cette décision n’avait rien à voir avec le judaïsme. Il semblerait qu’elle se soit adressée à un mohel, mais la raison à cela est que c’était pour elle la seule possibilité, sachant qu’elle ne souhaitait pas se rendre à l’hôpital. 

Quand à Bullock, ce n’est pas un nom juif davantage que Bulloch (nom de la mère de Theodore Roosevelt) ou d’autres variantes comme Belloq, Bellocq, Bellocque, et autres Billocq. Une quarantaine de Bullock sont nés en France entre 1966 et 1990, avec une remarquable concentration de ce patronyme dans l’Eure-et-Loir (voir geneanet.org  et geopatronyme.com). 

« Not a Jew » (pas juive), concluent les administrateurs du site internet « Jew Or Not Jew », qui lui attribuent le score 5/15 décomposé ainsi : 0/5 pour les origines juives, 1/5 pour la ressemblance avec une Juive et 4/5 pour indiquer qu’il ne leur aurait pas déplu qu’elle soit juive. 


Photo : © Angela George, CC BY-SA 3.0, Wikimedia

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire