jeudi 24 novembre 2016

Nostradamus avait un grand-père juif… converti

Le Wikipedia espagnol insiste lourdement sur les « origines juives » de Nostradamus, tout en laissant apparaître clairement quelles se résument à un grand-père converti. En effet, le grand-père paternel de Nostradamus, Guy de Gassonet (ou Cresquas selon dautres sources), était juif de naissance. Il est inutile de chercher ailleurs la raison pour laquelle une rumeur tenace fait de Nostradamus un Juif.

Le grand-père de Nostradamus aurait choisi le nom de Pierre de Nostredame lors de sa conversion au catholicisme, vers 1455 selon Wikipedia en français, ou vers 1459-1460 selon Wikipedia en anglais. Cependant, selon certaines archives, le nom de Nostredame lui aurait été imposé par l’archevêque d’Arles, Pierre de Foix. Devenu un chrétien convaincu, Pierre de Nostredame répudia sa femme, Benastruge Gassonet, parce que celle-ci ne voulait pas renier le judaïsme. La dissolution du mariage fut prononcée en vertu du Privilège paulin en 1463 à Orange, et Pierre de Nostredame put se remarier avec Blanche de Sainte-Marie, fille de Pierre de Sainte-Marie. 

Michel de Nostredame fut baptisé dans l’église paroissiale de Saint-Rémy-de-Provence. Il était le fils de Jaume de Nostredame et de Reynière de Saint-Rémy. Jaume de Nostredame était un des fils de Pierre de Nostredame et de Blanche de Sainte-Marie. Son épouse, Reynière de Saint-Rémy, était la fille de René de Saint-Rémy et de Béatrice Torrelli (ou Tourrel, selon les sources), et la petite-fille de Jean de Saint-Rémy. 

Au cours de son existence, il eut probablement l’occasion de constater que malgré la conversion de son grand-père, sa famille continuait à faire l’objet d’une certaine discrimination. Cependant, non seulement son grand-père paternel était converti, mais sa grand-mère paternelle n’était pas juive, si bien que son père n’était pas juif, et ses grands-parents maternels n’étaient vraisemblablement pas juifs du tout, par conséquent sa mère non plus nétait pas juive. 

Selon certaines sources, Nostradamus aurait craint, à tort ou à raison, d’être persécuté par l’Inquisition pour hérésie. Il eut certes quelques ennuis avec l’Église en raison de ses activités. Or, comme je l’ai fait remarquer à propos de Galilée, un Juif aurait bien pu, à cette époque, être persécuté en raison de sa religion voire de ses origines, mais certainement pas en raison d’un soupçon d’hérésie. 

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire