dimanche 31 juillet 2016

Taguieff aime la musique juive

« (…) C’est une imputation de judaïsme, en vertu de ce que l’on tient de sa définition. (Cela) se retrouve à tous les niveaux. Souvenons-nous de l’article de Tariq Ramadan, paru en 2003, sur ce qu’il appelait les « intellectuels communautaires », où il s’en prenait à Pierre-André Taguieff, un chercheur sur l’antisémitisme, qui n’est absolument pas juif. » - Raphaël Enthoven, La Morale de l’info, Europe 1 (retranscription d’Éric Hazan pour LeMondeJuif.info)

À coup sûr, les travaux de Pierre-André Taguieff portant sur le racisme, et surtout ceux portant sur l’antisémitisme, sont pour quelque chose dans la confusion qui consiste à le prendre pour un Juif.

Cette confusion, le sinistre Ramadan, islamiste chouchou de la télévision française, n’est certainement pas le seul à l’avoir faite. Le patronyme à consonance étrangère du chercheur aura facilité la chose, bien que Taguieff ne soit pas plus juif que Tambyeff, Tazieff ou Terzieff.

Né d’un père russe et d’une mère d’origine polonaise, Taguieff a très tôt été passionné par la culture juive, notamment musicale. Par ailleurs, selon ses propres dires, « tous les amis de la famille étaient des Juifs dEurope de l’Est, marqués par lexpérience nazie » (Wikipedia).

Pierre-André Taguieff a aussi été marié avec la chanteuse yiddish Talila, avec qui il a eu une fille. Certes, il peut dire, à l’instar de Pascal Bruckner, que sa fille est juive.

Et cependant, comme il l’a déclaré publiquement à plusieurs reprises, lui-même n’est pas juif et ne l’a jamais été (pas plus que son père ou sa mère).

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire