jeudi 16 juin 2016

Wittgenstein, catholique de père protestant

Les grands-parents paternels de Ludwig Wittgenstein étaient juifs de naissance, mais ils s’étaient convertis au protestantisme et ils avaient élevé leur fils Karl, le père de Ludwig, dans la religion luthérienne (Wikipedia).

Le site américain Jew Or Not Jew classe Ludwig Wittgenstein comme « borderline Jew », c’est-à-dire comme cas limite. Mais toute la question est de savoir où l’on situe la limite.

Or, non seulement son père avait été élevé en chrétien, mais sa mère, Leopoldine Kalmus, était de confession catholique et n’avait apparemment pas d’origine juive connue. 

Selon les lois raciales de Nuremberg, Wittgenstein, ayant deux grands-parents réputés juifs, était un Mischling, c’est-à-dire un bâtard d’Aryen et de Juif. 

Ludwig Wittgenstein fut baptisé dans l’Église catholique. Au moment de son engagement dans l’armée en 1914, il se procura l’Abrégé de l’Évangile de Léon Tolstoï et devint un chrétien convaincu. Il semble qu’il soit devenu agnostique par la suite, mais il exprima sa volonté d’être inhumé selon le rite catholique.

Si je récapitule : Ludwig Wittgenstein était baptisé, il a vécu en chrétien, il est mort chrétien et il était né d’un père chrétien baptisé à la naissance et d’une mère chrétienne sans ascendance juive.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire