vendredi 6 septembre 2013

Staline, si Joseph…

Il existe bel et bien une rumeur selon laquelle Joseph Djougachvili, fils de Vissarion, aurait été juif. Elle est plus rare que celle concernant Lénine, chez qui, en cherchant un peu, on parvient à trouver une ou deux mauvaises raisons pouvant l’expliquer. Mais elle existe.

D’après le site Jew Or Not Jew, cette rumeur serait véhiculée par des sites antisémites au motif que le début de son nom de famille, « Djougach », signifierait « Juif » en géorgien.

En réalité, le père de Staline était originaire du village de Djougha. Et « Juif » en géorgien se dit « Ebraelebi ».

Quant à Joseph, je reconnais que c’est là un indice intéressant. Le même prénom que Gobineau... et Gœbbels... et Mengele !

Dans sa jeunesse, Staline avait été séminariste, car sa mère, Ekaterina Gavrilovna Gueladzé, chrétienne orthodoxe fervente, voulait faire de lui un prêtre.

Vers la fin de son règne, le dictateur communiste avait sombré dans un antisémitisme débridé dont témoignent notamment la « Nuit des poètes assassinés » et le « Complot des blouses blanches ».

Pour tout dire, faire valoir qu’un Hitler ou un Staline pourrait avoir des origines juives, c’est à peu près aussi intelligent qu’affirmer qu’il y avait des bisons dans l’arbre généalogique de Buffalo Bill.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire