mardi 19 juillet 2016

Charlélie Couture, un Juif influent ?

Un site internet conspirationniste, consacré à « ces Juifs qui dominent la France » (sic), cite Charlélie Couture, de son vrai nom Bertrand Couture, parmi les Juifs les plus influents, aux côtés de son frère Tom Novembre (de son vrai nom Jean Thomas Couture) et de plusieurs personnalités dont rien, absolument rien, nincite à penser quil pourrait sagir de Juifs.

Si quelquun peut méclairer sur la domination ou linfluence que Charlélie Couture aurait exercée jusqu’ici sur la société française, ou quil continuerait d’exercer, je ne demande qu’à voir ma curiosité satisfaite. Même chose pour Tom Novembre.

À ce niveau de stupidité, on se demande comment il serait encore possible de parler d’erreur ou de méprise. 

Il n’est certes pas impossible que la présence du prénom Élie dans létat-civil de Charlélie Couture soit pour quelque chose dans ce délire (à ce propos, voir mon article sur Serge Ayoub). Dans ce cas, comment comprendre que Jean-Pierre Chevènement, Patrick de Carolis et Jean-Marc Morandini figurent sur la même liste ?

Mais comme je l’ai déjà fait remarquer, il ne faut généralement pas chercher de la rationalité et du bon sens là où il est question des Juifs (ou de personnes supposées juives), à plus forte raison (si je puis dire) quand on a affaire à des détraqués.

Le troisième prénom de l’artiste lui vient de son grand-père maternel, qui s’appelait Auguste Élie Michel.

Bertrand Charles Élie Couture est le fils de Jean-Pierre Couture et d’Odette Michel, elle-même fille d’Auguste Élie Michel et de Cécile Charlotte Boutry. En remontant à la troisième génération, on trouve d’autres noms très français comme Dufoux et Vouillon, et toujours aucun patronyme qui ressemble un tant soit peu à Cohen, à Levi, à Touitou ou à Zygelstein. 


Sources : geneanet.org, Wikipedia.

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire